Comunicare

Compagnon du parcours de soins

Comunicare met en relation le patient et son équipe soignante.  

Une platforme, plusieurs interfaces

Plateforme

La plateforme Comunicare aggrège l'information à destination du patient et collecte ses données pour les mettre à disposition de l'équipe soignante.Comunicare innove dans la personnalisation de l'information sur le parcours de soins et l'intelligence dans l'interaction patient/soignant.

Patient

Application mobile

L'application mobile permet d’informer le patient sur son parcours de soins, l’aider à mieux adhérer à son traitement et communiquer son ressenti à l'équipe soignante. L’application donne accès à différentes informations :

  • Une ligne du temps sur le traitement et les activités
  • Des connaissances pratiques sur le traitement
  • Des capsules vidéos didactiques
  • La description des effets secondaires éventuels

Équipe soignante

Tableau de bord

Comunicare collecte le ressenti et les symptômes du patient et permet aux soignants de prévenir les situations à risque. 

Un tableau de bord est mis à disposition des soignants pour consulter les données transmises par le patient.

Téléconsultation

Une technologie de vidéoconférence moderne et sécurisée de bout en bout est intégrée dans l'application mobile du patient et dans le tableau de bord du soignant. Le médecin ou l'infirmière peut créer un rendez-vous de téléconsultation et, en un clic, entrer en contact avec le patient.

Entourage

Les proches du patient et les autres acteurs de soins sont aussi impliqués. L'application mobile est polyvalente et permet au patient de partager certaines informations avec ses proches. Grâce aux réseaux santé, les autres acteurs de soins peuvent aussi accéder à certaines données partagées par les patients.

Modèles prédictifs

Comunicare Analytics inclut des modèles prédictifs validés que les médecins peuvent utiliser pour décider des options de traitement de manière individualisée ou détecter des situations risques qui découlent de l'analyse des données fournies par les patients. Ces outils sont essentiels dans l'aide à la décision médicale pour les médecins mais aussi dans la participation des patients.

Pathologies

L'application s'adresse au suivi des pathologies chroniques (cancer, insuffusance cardiaque, myélome multiple,  BPCO, diabète) et des épisodes de soin complexe. La plateforme s'enrichit de nouvelles pathologies au fur et à mesure de son déploiement.

Cancer

Myélome

COVID-19

Insuffisance cardiaque

Diabète

BPCO

Actualités

Le pharmacien comme coach du patient diabétique de type 2 : une étude belge a pour but de le démontrer

MediQuality, 30 Avril 2021

Si tout le monde est familier avec le terme « pandémie » depuis 1 an grâce à la Covid, le diabète de type 2 en est un autre exemple qui hante la santé publique depuis bien plus longtemps.

La prévalence en Belgique du diabète de type 2 doit se situer aux environs de 6%, même si des chiffres précis manquent cruellement. Si on y ajoute les prédiabétiques, on est bien entendu encore beaucoup plus haut.

Plus qu’une autre pathologie, le diabète de type 2 nécessite une coordination scrupuleuse des soins de façon à mettre le patient dans les meilleures conditions pour augmenter son empowerment et devenir ainsi véritablement acteur de sa santé.

Il est relativement évident qu’on est encore assez loin de cet objectif : la prise en charge des patients diabétiques de type 2 reste fragmentée la plupart du temps et ce manque de continuité dans les soins fait le lit des évènements cliniques indésirables dont l’hospitalisation en est la plus sévère expression.

A titre d’exemple, le manque de coordination entre l’hôpital et les soignants ambulatoires a des conséquences stupéfiantes : il a été mis en évidence jusqu’à 80% de discordance entre le traitement prescrit à la sortie de l’hôpital et ce que le patient prend à son retour à domicile.

Le pharmacien est dans ce contexte un acteur primordial tant dans le suivi du schéma thérapeutique que dans les aspects d’éducation à la santé.

C’est ce que va tenter de démontrer une étude belge lancée ces dernières semaines. A l’initiative de Multipharma et de la Faculté de Santé Publique de Liège, 20 pharmacies réparties dans tout le pays vont essayer de combler le déficit existant qui empêche le patient de devenir un véritable acteur de sa santé.

Après une initiative similaire il y a quelques années qui a permis de démontrer que l’accompagnement du patient diabétique de type 2 par le pharmacien permettait d’améliorer de manière significative l’observance thérapeutique, l’étude actuelle va évaluer si l’accompagnement de ces patients au moyen d’une application digitale permet d’améliorer l’éducation thérapeutique, son empowerment et le pronostic d’une manière générale.

C’est la start-up liégeoise Comunicare qui a été choisie pour développer l’application digitale et les résultats seront analysés par la Faculté de Santé Publique de l’Université de Liège. Les médecins généralistes et les endocrinologues de ces quelques 100 patients seront évidemment informés de manière rigoureuse du suivi de leurs patients.

Cette initiative belge s’inscrit parfaitement dans le concept développé par le Professeur Michaël Porter de l’Université d’Harvard intitulé « integrated practice units ». Elle devrait être à même de répondre aux attentes des patients et de faire entendre leur voix:

– Intégrer les valeurs des patients dans les parcours de soin

– Améliorer la collaboration entre les soignants y compris dans l’éducation thérapeutique

– Fluidifier l’accès aux soins

– Renforcer la communication des soignants pour y inclure d’avantage d’empowerment.

Rendez-vous mi-2022 pour les résultats !

 

Voir l’article 

 

 

 

Une application en pharmacie pour le coaching et le suivi du patient diabétique

Le Spécialiste, 21 Avril 2021

Multipharma, Comunicare et l’université de Liège lancent MEDIPA, une étude visant à démontrer les bénéfices d’un coaching de patients diabétiques de type II par le pharmacien avec une application mobile.


En tant qu’acteur de première ligne et dispensateur de médicaments prescrits, le pharmacien a un rôle à jouer notamment en tant que coach d’un patient diabétique non encore inclus dans un trajet de soins. Afin de confirmer ce constat, Multipharma, Comunicare et l’université de Liège lancent, MEDIPA, une étude visant à démontrer les bénéfices d’un coaching de patients diabétiques de type II par le pharmacien avec l’application mobile Comunicare. Pour rappel, il s’agit d’un dispositif médical de Classe 1 validé au niveau 2 de la plateforme mHealthBelgium.

 

Voir l’article 

 

 

 

La santé connectée, un défi technique… et humain !

La connexion, Décembre 2020

Depuis plusieurs années, Hélène Van Cauwenberge s’intéresse aux solutions de télé-monitoring pour le suivi des patients BPCO (bronchopneumopathie chronique obstructive). Elle a participé à plusieurs projets-pilotes en la matière, dont un actuellement (2020-2021), dont elle est l’investigatrice principale, sur une application mobile d’information thérapeutique et d’auto surveillance à domicile. Un exemple d’e-santé, témoin d’un secteur où la digitalisation prend de plus en plus de place, qu’il nous semblait donc logique d’aborder dans cette lettre thématique.  Hélène Van Cauwenberge, Chef de Clinique et pneumologue, CHU de Liège, Spécialiste en Réadaptation Fonctionnelle et Professionnelle des handicapés

Vaste projet innovant et séduisant que de mettre le monde numérique au service de la santé, un défi du présent et du futur !

Un défi du présent, car la digitalisation s’est imposée dans notre travail de médecin, via le dossier médical informatisé, via la prescription électronique, via la communication de résultats médicaux par le réseau santé wallon (malheureusement pas belge), via l’accès à l’iconographie en imagerie médicale. Des progrès importants restent à faire en particulier en termes d’accessibilité et de qualité des systèmes actuels.

L’e-santé est un défi d’avenir par les améliorations à apporter aux outils déjà disponibles mais aussi par le développement de canaux de communication conviviaux, non anxiogènes, efficients et efficaces, permettant une connexion entre le soignant et son patient, sans sentiment de contrainte pour l’un ou l’autre et permettant un gain de temps et de qualité des soins dans le respect de la protection des données.

Voir l’article 

 

 

 

Une application belge pour prédire le risque d’hospitalisation de patients positifs Covid-19

Le Spécialiste, 26/10/2020

Un nouvel outil est mis, en libre accès, à la disposition des généralistes et des hôpitaux par Comunicare. “Notre volonté est d’apporter une aide à la décision médicale afin de permettre une meilleure prise en charge des patients mais aussi anticiper le manque de capacité des hôpitaux en termes de lits” explique Alfred Attipoe, le CEO de Comunicare. 

 

Depuis plusieurs semaines les hôpitaux sont surchargés et depuis quelques jours au bord de la rupture. La prise en charge hospitalière est une réelle préoccupation pour les institutions de soins et les autorités publiques. Dans le contexte actuel de seconde vague et malgré la systématisation des tests de dépistage, il est difficile d’anticiper le risque de progression de la maladie chez les patients testés positifs et nécessitant une hospitalisation. La société Comunicare y réfléchit pourtant depuis le début du mois de mars : « Notre volonté est d’apporter une aide à la décision médicale afin de permettre une meilleure prise en charge des patients mais aussi anticiper le manque de capacité des hôpitaux en termes de lits » explique Alfred Attipoe, le CEO de Comunicare.

Voir l’article 

 

 

 

Comunicare: gratuit pour les cardiologues et pneumologues dans le suivi des patients chroniques

Le Spécialiste, 4/4/2020

Dans le cadre de la gestion de la crise sanitaire du COVID19, l’application Comunicare est gratuite pour les cabinets de cardiologues et de pneumologues. Elle permet l’auto-gestion et le suivi à distance des patients à risque, y compris la téléconsultation.

 

En cette période très difficile de pandémie de coronavirus, les soins pour les autres patients doivent se poursuivre. Ils sont pourtant nombreux à fuir les hôpitaux. Pour que les spécialistes puissent continuer à soigner au mieux leur patient, le CEO de Comunicare, Alfred Attipoe entend apporter une aide concrète : « Dans ce moment de crise, je propose notre solution gratuitement aux cabinets de cardiologues et de pneumologues pour l’auto-gestion et le suivi à distance des patients à risque. Il est essentiel pour les spécialistes de garder le contact avec leur patient. Cela pourrait concerner directement les patients souffrant d’insuffisances cardiaques, l’hypertension artérielle complexe ou de BPCO par exemple mais les autres maladies chroniques méritent aussi un suivi pour éviter les comorbidités à risque dans le cas du covid19. »

Voir l’article 

 

 

COMUNICARE a été choisi pour ONCOCARE

COMUNICARE a été choisi comme la plateforme et l’application mobile pour l’action PROM du projet ONCOCARE.

ONCOCARE est un projet Interreg qui a pour objectif d’améliorer les soins oncologiques dans la région Euregio Meuse-Rhin. Ce projet implique le Centre Hospitalier Universitaire de Liège, le Centre Hospitalier Universitaire de Aachen et le Centre Médical Universitaire de Maastricht.

Un des principaux points d’action du projet est l’innovation et le renforcement de la médecine centrée sur le patient. Cet axe vise à mettre en œuvre des outils pour améliorer la prise de décision fondée sur des preuves mais aussi personnalisée, incorporer des mesures du ressenti reporté par les patients et amener l’hôpital au domicile des patients. 

L’évaluation de la qualité des soins comprend donc la «mesure du ressenti exprimé par les patients» (PROM), une mesure directe de la valeur ajoutée pour le patient et rarement évaluée en pratique clinique.

L’objectif de Comunicare est de collecter le ressenti exprimé par les patients de manière standardisée et validée avec un transfert automatique vers le dossier électronique du patient. Une étude de l’impact des décisions thérapeutiques sur la PROM dans 2 tumeurs malignes représentatives sélectionnées sera menée pour analyser leurs avantages et inconvénients potentiels tels qu’ils sont ressentis par le patient.

Ethias et Comunicare numérisent l’accompagnement thérapeutique de maladies chroniques

Ethias, 28/11/2019

Home

Ethias lance en partenariat avec Comunicare un projet pour améliorer le suivi de patients atteints d’une maladie chronique.

Spin-off de l’université de Liège, Comunicare a créé en 2017 une solution d’accompagnement thérapeutique. L’application mobile est prescrite par le médecin et permet aux patients de s’informer et de mieux suivre leur traitement au jour le jour, en dehors de l’hôpital.

Voir l’article 

 

Les MG bruxellois testent de nouveaux outils pour améliorer la coordination avec l’hôpital

Numerikare, 3/5/2019

La Fédération des associations de généralistes bruxellois teste de nouveaux outils pour améliorer la coordination entre l’hôpital et les généralistes proches comme une sorte de Skype professionnel en oncologie pour les COM, Comunicare pour les patients atteint de cancer ou d’insuffisance cardiaque ou encore Sillo pour échanger entre professionnels de la santé.

Voir l’article 

 

Vendredi 3 Mai 2019 — La FAMGB, la Fédération des associations de MG bruxellois, est entrée depuis trois ans, avec Saint-Pierre et Saint-Jean, dans une démarche « Sylos » (pour : « systèmes locaux de santé »). Démarche qui tend à améliorer la coordination entre l’hôpital et les généralistes proches, en l’occurrence dans les secteurs de la cardiologie, de la gériatrie et de l’oncologie.

Comunicare primé comme projet innovant en littératie en santé

MSD, 27/3/2019

« Bravo à Natacha Biset, Assistante à la Faculté de Pharmacie (ULB) pour son projet “Comunicare” qui a été primée par healthNest by MSD comme projet innovant en littératie en santé.»
Pierre Van Antwerpen, Doyen de la Faculté de Pharmacie – Université libre de Bruxelles

Voir l’article 

Mercredi 27 mars 2019 — Woluwe-Saint-Lambert​ – HealthNest by MSD, qui veut générer des idées de littératie en santé en Belgique, révèle les idées qui ont gagné le programme de coaching. Après les phases de vote et de pitch, les idées « Stemmen van Hoop » (Les Voix de l’Espoir), « Comunicare » et « Meer Gezondheid voor elk kind » (Plus de Santé pour chaque enfant) ont été choisies comme grandes gagnantes.

Isala reçoit le prix du public à Avignon

23/01/2019

Le travail d’amélioration continue d’Isala une fois de plus récompensé

ISALA reçoit le prix du public au 40ème journée de la Société Française de Sénologie à Avignon
L’équipe de la Clinique du Sein du CHU Saint-Pierre a su se distinguer en recevant le prix du public pour la présentation de l’un de ses posters sélectionnés lors la 40ème journée de la Société Française de Sénologie et de pathologie mammaire. Le thème de cette année était : Cancer du sein, optimisation du Parcours de Soins.

A cette occasion les deux infirmières coordinatrices en soins oncologiques, Soumia Etbaz et Brigitte Tumukunde ont récompensées pour leur présentation d’un poster sur la création d’un dossier infirmier informatisé en soins oncologiques. Dans ce travail d’accompagnement, Isala se réjouit également de la mise sur pied de Comunicare, un projet pilote d’application mobile, qui permettra à la patiente de recevoir toutes les informations pratiques sur son smartphone (agenda des examens, déroulement, etc.) ainsi que d’y ajouter ses propres commentaires et observations.

Nos partenaires